Icon
Fichier 2
Icon

Vous souhaitez nous contacter ?

Prenez rendez-vous pour visiter notre showroom sur les bords de Loire

45 quai Emile Cormerais

44800 NANTES-SAINT-HERBLAIN

TEL 06 60 66 43 37

contact@fox-innovation-robots.com

ou laissez-nous un message :


VOUS êTES :






Fichier 3

par Pierre-André FOIX

PARTAGER

LES EXOSQUELETTES, ON EN PARLE BEAUCOUP, SOUVENT MAL, MAIS QU’EN EST-IL REELLEMENT ?

Pratique, esthétique et économique, les 3 qualités incontournables que doivent avoir avant tout les exosquelettes pour faciliter leur acceptabilité et l’envie de les porter.

Exosquelette « couteau suisse » ou adapté à chaque utilisation ?

Le mythe de l’Exosquelette complet pouvant accompagner une séquence de travail complexe comme prendre une charge au sol lourde pour la placer en hauteur au-dessus des épaules a vécu. En effet la sollicitation successive des membres inférieurs, du dos, puis des membres supérieurs ne saurait être résolu par un seul modèle.

A l’instar de ce qui se pratique dans le domaine des produits de consommation de plus en plus individualisés, on se dirige désormais vers des configurateurs d’exosquelette, où en fonction de la partie du corps concerné, on ajoutera telle ou telle fonction comme l’assistance aux bras, aux épaules, au dos, aux jambes, etc…

Limites de l’exosquelette et importance du design

Mais, plus grande est la complexité du mouvement, plus on ajoute  des modules d’assistance supplémentaires débouchant alors sur un système trop encombrant. Au-delà de cette contrainte technique, l’exosquelette se doit en plus d’être confortable (ergonomique et léger), esthétique (pour qu’on ait envie de le porter), économique pour qu’on puisse facilement le rentabiliser.

Trop de fabricants oublient ces notions, voulant plus « pousser » une solution que de chercher à comprendre les attentes des futurs utilisateurs et acheteurs, d’où l’importance en amont de réaliser des études de poste, et des formations d’accompagnement des utilisateurs.

Pas d’exosquelette miracle mais une réduction des TMS

Le concept de l’Homme Augmenté porte encore préjudice à l’usage et au déploiement de l’exosquelette en larges quantités dans le monde professionnel. Comme pour son homologue robotisé dans le monde médical, on attend souvent de lui qu’il apporte des capacités supérieures ou de substitution, alors qu’en entreprise, il faut le considérer comme un système visant à soulager l’opérateur, diminuant la pénibilité d’un travail répétitif en manutention de charges.

En conclusion, il n’y a pas d’exosquelette miracle, mais un, ou des outils importants de réduction des TMS sur le long terme. On aurait tort d’en différer son usage.

 

Pierre-André Foix                                                                                                      

Directeur Fox Innovation Robots                                                    Formateur en Acceptabilité Robotique

RETOUR À TOUTES LES ACTUALITÉS
NOS CLIENTS